[CP] Little Syster lance la bêta de son application européenne

Paris, le 12 janvier 2021 – Créée en août 2020 par des anciens de Vectaury comme Matthieu Daguenet, Corinne Guédon-Lepeuple et Christophe Dupuy, Little Syster lance la bêta de son application européenne qui entend protéger la vie privée des citoyens. L’objectif est de les aider à reprendre le contrôle de leurs données personnelles, en premier lieu en les informant sur les Services Numériques respectueux de leur vie privée et ceux qui le sont moins.

L’application Little Syster permet à l’utilisateur d’évaluer l’éthique des Services Numériques qu’il utilise à travers un système de notation et de recommandations pour lui permettre notamment de choisir un Service Numérique plutôt qu’un autre en fonction du « Little Syster Score » .

Disponible en s’inscrivant sur le site Little Syster , l’application propose plusieurs fonctionnalités :

  • Le Little Syster Score qui note chaque Service Numérique avec un score allant
    de A à E ;
  • Un tableau de bord pour obtenir une synthèse personnalisée des scores des
    Services Numériques utilisés ;
  • Des propositions alternatives de Services Numériques pour découvrir les plus
    vertueux.

Dans la version bêta, 50 services « Privacy By Design » ont été sélectionnés parmi les 2.000 Services Numériques prochainement disponibles. Le score attribué par Little Syster est basé sur quatre thématiques telles que : la transparence de l’information, l’utilisation respectueuse des données, la maîtrise des risques de sécurité et la politique de choix des partenaires.

Le nombre de Services Numériques analysés sera de 2.000 au premier trimestre 2021. En évaluant les pratiques des Services Numériques en matière de vie privée, Little Syster souhaite devenir le Nutri Score de la protection des données.

Little Syster garantit être 100 % indépendante et transparente avec la nomination d’un comité éthique, un business model transparent et équilibré et une répartition saine du capital.

Une mission : faire évoluer les pratiques en matière de protection des données personnelles.

Alors que le RGPD responsabilise les organismes publics et privés qui traitent leurs données, ce règlement n’est pourtant pas perçu comme suffisant par les utilisateurs. Little Syster souhaite favoriser la prise de conscience des citoyens en matière de protection des données personnelles et proposer des outils qui rendent à l’utilisateur le pouvoir de choisir.

« Le scandale Cambridge Analytica a porté le sujet de la vie privée numérique en place publique et accéléré une prise de conscience collective » explique Matthieu Daguenet, cofondateur et Président de Little Syster . « Le besoin de penser autrement la gestion de la vie privée face au numérique s’impose non seulement au niveau des individus mais également au niveau de la société dans sa globalité. Avec Little Syster, nous voulons délivrer une grille de lecture qui apporte une meilleure compréhension des risques et pratiques en matière de vie privée numérique. Nous souhaitons permettre au citoyen d’agir et de choisir de manière éclairée. Nous nous appuierons sur nos utilisateurs pour connaître leur vision du bon niveau de protection de leur vie privée et nous porterons cette attente à travers notre système de notation. Nous voulons engager les entreprises et les institutions dans une démarche de respect des données personnelles de leurs utilisateurs et dans le choix de partenaires technologiques responsables » poursuit Matthieu Daguenet.

A propos de Little Syster
Créée en Août 2020, Little Syster est une application mobile qui aide les citoyens à reprendre le
contrôle de leurs données personnelles en optant pour des services plus transparents et
respectueux de leur vie privée. Little Syster lancera prochainement une application capable
d’évaluer les pratiques des Services Numériques en matière de vie privée.
Plus d’informations sur https://littlesyster.com/ – #MesDataMonChoix @LittleSysterApp

Contact Presse
Natacha Heurtault – Earlycom : +33 6 12 23 58 60 – nh@early-com.com

Partagez :